"Château Rouge" Abd Al Malik

Publié le par Pacifisme et Rationalité

http://muzikspirit.com/images/media/Abd-al-malik---Chateau-rouge-150.jpg

 

 

"Je chéris ta personne et je hais ton erreur" J. Racine

 

Quatrième album dont deux best-sellers juste derrière, Abd Al Malik fait figure de notable dans le rap français. Ces textes, son accentuation lui ont valu beaucoup de qualificatifs différents mais il a su réunir une majorité de personnes avec des influences très vastes et un verbe élégant. Il s'associe pour ce nouvel opus à l'omniscient Chilly Gonzales, dont nous vous parlions il y a quelques temps pour son album "Ivory Tower".

 

Il est maintenant temps de dire tout le mal que nous a fait cette association de malfaiteurs. Abd Al Malik a voulu retourner vers Brazzaville, nous livrer quelque chose de plus authentique et Gonzales a poussé le filon au bout du bout. Et voilà un album d'un kitsch peu égalé. De par l'instrumentation tout d'abord, dès le premier titre "Valentin", le texte et la partie de piano sont assez entraînants malgré les strings eighties mais à 1:00 rentre un son de clavier qui finit de nous achever.

 

Et ce n'est pas le seul endroit, tout l'album est construit comme ça avec un retour au chant inéluctable pour Abd Al Malik. "Le Meilleur Des Mondes", on pourrait comparer ça à du rap de Mickey 3D. "Plus c'est gros mieux ça passe" doit certainement penser Gonzales car plus on avance dans le CD, plus on doit supporter ces vieilles dégoulinures de synthés de New Wave de bas étages et ces loops de batteries aux rythmes daggering, la caisse claire seule en tout et pour tout.

 

Nous ne parlerons qu'à peine de l'essai à l'anglais "Ground Zéro" qui est tout simplement ridicule, de "SyndiSKAliste" écrite uniquement pour le ive. Même quand on pense retrouver l'ancien Abd Al Malik sur "Château Rouge", on assiste à un figuralisme enfantin. "Ma Jolie" sort du lot par son énergie et "Dynamo" brille par son minimalisme.

 

En Bref : On vient de nous jeter des paillettes lacrymogènes en plein visage, les textes ont perdu de leur force car l'orchestration est immonde. Ne vous en approchez pas !!!

Publié dans Musique

Commenter cet article