"Apollo Kids" Ghostface Killah

Publié le par Pacifisme et Rationalité

http://rapradar.files.wordpress.com/2010/11/gfk-apollo-kids-rapradar.jpg?w=498&h=498

 

 

 

"L'homme ne se construit qu'en poursuivant ce qui le dépasse" A. Malraux

 

Le Shaolin est une fois de plus à l'honneur. Le Wu Tang Clan n'existe plus si ce n'est au travers des carrières solos des neufs membres qui le constituaient. Place à Ghostface Killah qui, après "Wu Massacre" n'a pas perdu de temps pour entretenir sa discographie imposante. A 40 ans, l'homme reste ancré dans le créneau qui lui a valu gloire et richesse. Ces gens là font partie des racines du hip hop.

 

Toujours bien entouré pour ses productions, Ghostface Killah présente un LP extrêmement bien rythmé. On trouvera des instrus plus calmes qui viennent temporiser le flow du rappeur et de ces invités qui sont nombreux. On verra apparaître le fidèle Raekwon, Black Thought des Roots ou bien Busta Rhymes entre autres. Car Ghostface Killah sait mêler les flow et les mots qui vont bien ensemble. "Drama" est l'endroit rêver pour rassembler The Game et Joell Ortiz.

 

Les influences sont une fois de plus très poussées. On identifiera sans mal cette passion pour le cinéma que ce soit Sergio Leone ou Gordon Parks. Le sample de guitare de "Black Tequila" n'est pas sans rappeler du Ennio Morricone boosté aux amphétamines. La musique Soul apparaîtra aussi, on retrouve un album de hip hop type. Et c'est là le problème, un album comme on en entend des dizaines en une année. Les thématiques sont souvent les mêmes et sont traités de la même manière.

 

En Bref : Un album pour les ultra-fans ou pour les néophytes. Ceux qui se situent entre les deux pourront l'écouter si ce qui passe à la radio ne leur plaît pas foncièrement.

Publié dans Musique

Commenter cet article