"Rise Up" Cypress Hill

Publié le par Pacifisme et Rationalité

http://2.bp.blogspot.com/_iY28eFWQM_Q/S4OWof_DtgI/AAAAAAAAAe0/DKZTy4h60ig/s320/Cypress+Hill+-+Rise+Up.jpg

 

 

6 ans sans album studio, la suite de "Till Deat Do Us Part" est chez tous les bons disquaires depuis le 19 avril.

 

Amateur de Hip Hop américain, vous n'aurez en aucun cas rater ce jour tant attendu (le prochain jour sur la liste ne serait il pas l'album de Dr Dre ?). Dès lors les premières notes, on est déjà dans l'ambiance. Cependant les deux premiers titres tournent en rond, on a l'impression que B-Real a perdu de son flow et s'applique à un rap plus propre.

 

Il faudra attendre l'arrivée de Tom Morello sur "Rise Up" pour voir une éclaircie dans l'album. Le groupe reprend son créneau de Rap Rock Chicano. Qui dit Tom Morello dit ambiance Rage Against The Machine. La batterie est puissante, les solos de guitare psychédéliques. L'énergie est de retour après deux morceaux aux samples lourds. La chute est violente quand on entend le morceau qui suit. Ce dernier est prêt à être envoyer sur Skyrock, la pop de Timbaland n'est pas loin.

 

Les thèmes chers à notre bien aimé crew sont présents une fois de plus. "Pass the Dutch" et "K.U.S.H." pour la drogue, le premier titre est excellent, le second laisse à désirer avec des sons de cuivres et de cordes littéralement ennuyeux. Quand aux titres "Bang Bang" et "Armed and Dangerous" abordent la question des armes vous l'aurez compris.

 

C'est à partir de "Carry Me Away" que l'album devient réellement intéressant car le niveau ne rebaissera plus jusqu'à la fin du CD. Même si nous reprochons un refrain trop R'n'B au morceau cité précedemment. L'énergie Rock pointe de nouveau le bout de son nez sur "Trouble Seeker" et "Shut'Em Down". Le dernier morceau très plaisant, très dansant laisse perplexe quand à la cohésion de l'album. Ce genre de procéder nous rappelle le morceau "Birthday Girl" de The Roots à la fin de l'album "Rising Down".

 

Le morceau "I Unlimited" instaure un état de pression constant qui ne cesse de monter durant tout le rap. Une irrépressible envie d'augmenter le volume en ressort. La même impression nous a saisi sur "Bang Bang". L'énergie est sans nulle doute la force de ce nouvel opus qui vient frapper les tympans à toute vitesse.

 

En Bref : Un album de rap que tous les fans apprécieront, malheureusement il ressemble trop à un best of. L'album n'a pas de fil conducteur, on y trouve du bon comme du moins bon. Le côté sombre de Cypress Hill s'est envolé, on n'est plus "Dans la brume électrique" et c'est bien dommage.

 

 

Publié dans Musique

Commenter cet article