"Remi Domost" Mister Modo & Ugly Mac Beer

Publié le par Pacifisme et Rationalité

http://us.templeofdeejays.com/client/gfx/photos/produit/1004892%20-%20Mister%20Modo%20and%20Ugly%20Mac%20Beer%20-%20Remi%20Domost%20-%20LTD%20Picture%2012_8456.JPG

 

 

Amis des hommes en noirs, bonsoir. Chantres encagoulés et producteurs suceurs de sang seront de la partie. Une faible source de lumière (briquet, bougie, etc.) sera recommandé pour les lecteurs soucieux du détail.

 

Film de série Z ou délire de musiciens férus du genre ? On ne sait pas bien vu le peu d'informations disponibles sur ce fameux Remi. Une chose est sure, l'album est entre nos mains et il ressemble d'avantage à un EP. 28 minutes dont deux versions instrumentales et la musique du teaser. Pour revenir au projet, il s'agit de faire la musique pour un film de série Z et de coller au plus proche à l'ambiance étrange, à mi chemin entre dérision et ringardise, qui caractérise ces films.

 

De ce point de vue, l'album est réussi. On pourra entendre des morceaux avec un son bien lourd, des accords terrifiants et des samples d'acteurs visiblement apeurés. La véritable réussite est celle du travail sur le son. La batterie aura un grain bien gras, en particulier sur le morceau "Maniac Cop". Au fur et à mesure de cette composition, on aura l'impression de voir débouler un train à pleine vitesse.

 

Les synthés sont aussi recherchés, toujours à la limite de la saturation. Au final la musique se veut stressante avec des mélodies typiques censés mettre le spectateur mal à l'aise. A ce moment là, la parodie est intéressante car les artistes ont su intégré cette touche d'auto-dérision qui nous permet d'écouter le CD en entier. De plus, les titres "Norman Bates" et "Zombies" jouissent de la présence de deux rappeurs, Mike Ladd et Formula Abstract.

 

Cependant et malgré tous ces efforts, on s'ennuie très vite et on remercie le ciel de n'avoir que 28 minutes à se farcir... S'il s'agit d'une musique de film, il faudrait voir la concordance image / musique qui serait certainement intéressante. Mais Mister Modo aime ce coté cinématographique qu'on avait déjà entendu sur "Not Afraid" avec au chant Jessica Fitoussi. Les extraits de films insérés pour relever la qualité de la musique ne font que révéler la pauvreté des morceaux. Le tout est très lancinant et lourd au bout d'un certain moment.

 

Il est certain que la touche hip hop n'en fait pas quelque chose d'original. Peut être que le qualificatif abstract devant hip hop aurait ajouté un coté un peu psyché et plus sérieux à la musique. En tout cas, si le film est à la hauteur de sa bande son, il méritera bien son classement de série Z, un film bon marché et de mauvaise qualité.

 

En Bref : La dérision est vraiment trop forte et on tombe dans le cliché. Voici un album qui ne fera même pas passer le temps. Un conseil : passez votre chemin.

 

P.S. : Amateurs d'anagrammes, penchez vous sur Remi Domost... Qu'on se le dise...

Publié dans Musique

Commenter cet article