"Prevenge" Huoratron

Publié le par Pacifisme et Rationalité

http://seeksicksound.com/wp-content/uploads/2010/06/go2.wordpress.com_.jpg

 

 

Finissons de plaisanter pour quelques minutes, l'artiste qui suit va vous remouler un nouveau pavillon auriculaire et ca ne sera pas dans la dentelle.

 

Il arrive seulement sur Deezer, presque deux mois après sa sortie officielle, mais nous ne pouvons cacher notre enthousiasme de vous entraîner dans l'univers étrange d'Huoratron. Voilà la musique qu'aurait du nous apporter les Chemical Brothers sur leur dernier album. Le son d'Huoratron est puissamment électronique et ne laisse rien indemne sur son passage avec ses sonorités très tranchantes.

 

Le clip réalisé par Cédric Blaisbois pour le titre "Corporate Occult" annonçait déjà la couleur. Un petit coté Aphex Twin émerge de tout l'album avec cette énergie propre au metal voire au grindcore. L'album est rythmé d'une certaine manière qu'il nous a été très difficile de reprendre notre souffle. C'est le remix de "Corporate Occult" qui nous apporte cette bouffée d'air, le fait de reconnaître une mélodie nous raccroche à quelque chose dans un album qui nous bouscule dans tous les sens.

 

Nous pouvons dire qu'Huoratron a bien géré sa progression. Chaque titre est assez long (entre 5 et 6 minutes) et le CD ne dure que 40 minutes. Pour un premier opus, l'artiste ne veut pas en mettre plein les yeux, il prend le temps d'installer ces morceaux sans être redondant. Le fait que sa musique soit très organique aide beaucoup. On assiste à une véritable transe musicale où les points de rupture explose assez rapidement. On n'entendra pas une montée en puissance qui trainera pendant de longues minutes.

 

Les beats seront typiquement électroniques et on classe souvent les morceaux d'Huoratron dans la catégorie Chiptune. C'est peut être vrai pour le single "$$ Troopers" mais moins pour le reste de l'album. Les timbres ressemblent à de grands continuum agrémentés ça et là de petits pics de vibration. Ce qui est assez remarquable avec Huoratron est la manière avec laquelle il a détourné les sons électro tout en restant profondément ancré dans ce genre.

 

Quelques regrets cependant, "Trolls" a l'air d'être un pâle résumé de l'album. Ce qui aurait pu être une excellente idée de finir sur une sorte de synthèse, se termine en bric à brac des samples du CD. Nous aurions aussi aimé un morceau chargé  en basse, un peu plus intimiste que les autres mais avec la même énergie. Peut être pour un prochain album...

 

En Bref : Un premier album plein de promesses en espérant qu'il y ait une évolution dans la musique d'Huoratron sinon la saveur en deviendra vite écoeurante.

Publié dans Musique

Commenter cet article