"Notre Jour Viendra" de Romain Gavras

Publié le par Pacifisme et Rationalité

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/78/20/39/19474488.jpg

La roue de l'infortune est une émission plus populaire que sa soeur de lait bien que beaucoup moins diffusé sur les écrans hertziens.

 

Le Pitch : "Ils n'ont ni langue, ni patrie, ni armée". Ce sont Patrick et Rémy et ils sont roux. Depuis toujours moqués et mis à l'écart, ils  décident de quitter la France pour l'Irlande.

 

Que de choses à dire pour ce premier long métrage made in Gavras. Le clip qu'il avait réalisé pour M.I.A. était une introduction à ce film étrange. Plus tard, la bande annonce nous avait saisi avec ses sons de sirène et ses images saccadés. Cette dernière nous avait fait miroiter autre chose que le résultat visible depuis mercredi. A ceux qui s'attendait à un drame poétique et esthétique, la déception pourra être forte. Il s'agit en réalité d'une "comédie romantique" comme le définit le réalisateur.

 

Et c'est vrai qu'on rit beaucoup (premier écart avec la bande annonce oppressante), les personnages sont drôles, les situations aussi. Romain Gavras ancre son film dans son époque et le lieu de l'action devient un personnage par la force de ces paysages du Nord de la France filmés avec une grande finesse. A ce titre, la photographie des panoramas est vraiment belle.

 

Le jeu des acteurs est assez saisissant. Olivier Barthélémy, poulain de Kourtrajmé, interprète parfaitement le rôle de ce vieil adolescent paumé et naïf. Quant à Vincent Cassel, il campe un personnage complexe qu'on a du mal à cerner réellement. On ne connaît pas ses motivations, ses peurs. Finalement il est très renfermé sur lui même malgré ses excès grandiloquents. La petite fille rousse, Chloé Catoen, crève l'écran. Sa seule présence multiplie l'ampleur du passage de l'hôtel.

 

On verra au générique du film tout l'attachement à la clique Kourtrajmé. Outre Vincent Cassel et Olivier Barthélémy, on retrouve Kim Chapiron, Tarubi l'Arabe Strait et Ladj Ly si nos souvenirs sont bons. D'ailleurs ce film résonne un peu comme "Sheitan", à la fois dramatique et drôle. L'histoire d'amour qui lie Patrick et Rémy dans un désespoir si profond a  de quoi tenir le spectateur en haleine.

 

En Bref : Un film drôle sur une histoire triste. La bande annonce a faussé notre jugement et nous sommes allés voir ce film avec de fortes attentes qui ne se sont pas concrétisés. Cela dit la qualité de cette "comédie romantique" est irréprochable.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article