Les Enfants de la Télé + Culture Pub = Les Enfants de la Pub

Publié le par Pacifisme et Rationalité

 



Ne nous lancons pas dans des débats trop rudes pour un premier article. Je n'exploiterai pas la veine « La publicité et l'art ». Trop complexe. Par ce titre aux allures d'équation différentielle, j'entends parler de la nouvelle génération boosté à la pub. Narco-dépendant du petit écran. Celui là même qui a fait de nous des enfants de la pub. Le fait est qu'une véritable appréciation de la pub est maintenant possible.


Et on nous le rend bien. Depuis Ridley Scott pour Apple jusqu'à Michel Gondry pour Air France. Chaque jour nous développons de nouveaux critères esthétiques pour toutes ces annonces de consommation de masse. Association d'idées pour les enfants de la pub que nous sommes. Des enfants qui ont bien appris la leçon, beaucoup plus de souvenirs de publicités dans mon cerveau que de souvenirs de livres.


Le format parfait pour l'homme moderne. Alors on trouvera peut être une pub qui va nous toucher, que l'on trouvera terriblement graphique, etc. Ainsi j'annonce que la nouvelle pub Perrier est une tuerie. J'en parle à mes collègues, nous avons des avis partagé sur la question. En plus, elle est accessible et compréhensible par le plus grand nombre. On pourrait aller plus loin en parlant de crescendo, de rythme, de photographie. L'art du mini cinéma pour une progéniture de plus en plus réceptive.


Bien sur, il y a pas mal de navets dans la pub, du moins on peut considérer. Mais n'est ce pas déjà un fabuleux pas vers la critique esthétique de la réclame ?



Jacques Séguéla pour Parongo Blog


Publié dans Avant-Gout

Commenter cet article