"Full Circle" Shigeto

Publié le par Pacifisme et Rationalité

http://www.lemellotron.com/wp-content/uploads/shigeto-full_circle.jpg

 

 

"La beauté est l'abolition de la chronologie et la révolte contre le temps" M. Kundera

 

Cette fin d'année a été ponctuée par la sortie d'un premier album de Shigeto chez Ghostly International. Cela fait quelques temps qu'on observait les moindres faits et gestes de ce jeune prodige new-yorkais. Voilà quelqu'un qui dès son premier album se place à la hauteur du "Cosmogramma" de Flying Lotus. En effet, Shigeto partage ce coté Glitch Hop avec le californien de chez Warp.

 

Ce style de musique n'en finira pas de nous étonner. Après le subtil "Cosmogramma", dont nous parlions juste au dessus, sorti cette année, "Full Circle" ne fait pas figure d'ersatz bien au contraire, le contenu nous tient accroché jusqu'aux dernières secondes de l'album. Les rythmiques décalées nous transportent dans une sorte de temps cyclique et  statique à la fois. L'effet est renforcé par ces longues nappes de synthés dont le son se dilate à outrance."French Kiss Power Up" représente bien cette tendance.

 

On sera bercé parfois tendrement ("Relentless Drag") parfois plus violemment ("Escape From The Incubator") dans ces méandres fantastiques où l'artiste nous noie entre les sons de synthèse et les sons enregistrés puis traités. On ne fait plus la distinction et finalement c'est cela qui nous a plu. L'immersion est totale, les mélodies ne sont pas de simples arpèges d'accords comme on avait pu l'entendre avec Mélodium.

 

Les influences vont du jazz au hip hop en passant bien évidemment par le trip hop des premières heures qui s'entremêlait avec l'abstract hip hop. L'esthétique Glitch a ceci d'intéressant : les barrières sont encore neuves et les artistes se permettent de les outrepasser à leur guise. Cependant on reste dans un courant facilement repérable, les manières de travailler semblent être similaires.

 

En Bref : Amateurs de Glitch Hop, vous ferez avec cet album un fabuleux cadeau en ces périodes de fêtes. En terme de premier opus, la découverte et la maturité sont au rendez vous.

 

P.S. : Le lien pour écouter l'album sur SoundClound : ICI

Publié dans Musique

Commenter cet article