"Birds In The Storm" AaRON

Publié le par Pacifisme et Rationalité

http://www.aaronwebsite.com/wxcvbn/wp-content/uploads/2010/10/album-300.jpg

 

 

«A quoi peut servir un livre sans images ni dialogues ?» L. Carroll

 

Le premier album était sorti début 2007 et le film de Philippe Lioret les avait transporter au rang de stars. Le duo AaRON avait toutes les clés en mains pour une carrière parfaitement profilée. Les concerts avaient été des réussites, nous nous souvenons notamment d'une reprise de Björk fort appréciable. Puis le groupe a pris le temps d'une légère pause. En voilà un bon exemple, des musiciens qui ne succombent pas à la facilité d'enchaîner les albums malgré un succès d'envergure.

 

Malheureusement, la pause aura été trop longue et on a beaucoup perdu par rapport à "Artificial Animals Riding On Neverland". Leur musique a évolué, c'est certain mais pas dans le bon sens à notre avis. On pourra dire adieu à cette mélancolie troublante et ce cocon intimiste que Simon Buret et Olivier Coursier avaient fabriqué. "Seeds Of Gold" réconfortera très certainement les jeunes minettes des désillusions de leur premier amour.

 

Au niveau des sonorités, l'optique a changé radicalement. AaRON a opté pour une instrumentation radicalement pop. Des batteries sèches comme des coups de triques, en témoigne le premier morceau "Ludlow L". Les guitares ont des faux semblants de rock. Il sera aussi assez dérangeant d'entendre les résonances des instruments réels (piano, guitare) avec des beats pompeux style Pet Shop Boys. "Inner Streets" reflète bien ce défaut.

 

Malgré tout, on appréciera la simplicité et le minimalisme de "Song For Ever" et "A Thousand Wars". L'album précédent était mieux organisé. La pop n'était pas tant envahissante. Il y avait ce coté inclassable qui était plutôt agréable. Maintenant, il sera plus aisé de mettre AaRON dans une case.

 

En Bref : Cet album est celui de la normalisation pour Aaron. La formule est simpliste, elle plaira mais elle plongera le groupe dans le dévers de la banalité.

Publié dans Musique

Commenter cet article