"Astier et Rollin posent les bases de la pensée moderne, Entretien libre sur la transmission entre les générations" de François Rollin et Alexandre Astier

Publié le par Pacifisme et Rationalité

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782847242546.jpg

Deux comiques francais aux verbes et plumes subtils s'attaquent au thème de la transmission. Grand bien leur a fait.

 

Ce livre est partagé en divers parties sur lesquelles les auteurs nous livreront leurs expériences personnelles, les questions qu'ils se posent, le bien et le mal, le yin et le yang et plus si affinités. On trouvera parmi ces subdivisions le problème de l'éducation, de la morale, de la responsabilité et de l'humour par exemple. Le tout sous la forme d'entretien d'homme à homme, ce qui a pu se traduire par discussion de fin de repas de famille.

 

Une chose qui nous parait étrange, c'est qu'une fois le livre terminé, nous n'avons pas pu savoir s'il s'agissait d'une farce ou pas. A part les entretiens binaires de la fin qui sont hilarants, le reste gravite autour d'une forme de dérision et de vécu artistique. Les deux auteurs s'adorent et nous le font comprendre. Certaines répliques tiennent de la masturbation mutuelle. La transmission dont ils vont vous parler ne s'adresse nullement à nous mais à eux. Ils s'écoutent parler et s'adorent. Voilà le résumé du livre.

 

Alexandre Astier ne veut pas du système d'éducation en place en ce moment. Que fait il ? Il crée une école alternative pour ses enfants. Il parait évident que tout parent un temps soit peu raisonnable fera ce geste pour ses enfants. Tout le discours est orienté afin que le lecteur sache qu'il est entré dans ce cercle privé d'élite intellectuel qui va changer le monde, le rendre plus beau. Le titre fera déjà rêver les curieux qui voudront voir ce que vous êtes en train de lire.

 

Un culot infondé habite ces écrits qui veulent enseigner et arbitrer l'espèce humaine. La pensée moderne se basera donc sur des principes tels que "l'amour c'est bien", "faisez attention à la nature", "il faut être libre", "les politiques sont tous des pourris". Chacun y trouvera ce qu'il y voudra. Un témoignage sur la facon d'élever ses enfants correctement. Pourquoi suivre ces exemples emprunt de moralité ? Pourquoi pas ? Leur technique est la bonne, leurs enfants ne sont pas des tueurs en série, ce sont des gens respectables, au même titre que leurs parents, leurs grand parents, etc. Une lignée de gens honnêtes.

 

Sans compter que faire rire n'est pas chose à prendre à la légère, ces artistes sont là pour faire passer un message. A la manière des troubadours et trouvères du Moyen Age, ces messieurs font de l'humour exigeant avec une grande idée derrière, une motivation, des grands plans pour l'humanité par et pour le peuple. Rappelons leurs que ce même procédé au Moyen Age n'était destiné qu'aux nobles et aux clercs. Nous faisons partie des incultes et les considérations de ce livre nous ne les avons pas assimilés.

 

Dans les remarques intéressantes, on notera la défense de Dieudonné (artiste), les citations et paraboles de François Rollin, l'immigration italienne, les avantages et les inconvénients de tout dire notamment à ses enfants au sujet de la pédophilie. Ce paragraphe n'est pas ironique.

 

En Bref : La vie de ces deux personnages et leurs us et coutumes ne nous ont pas intéressés. S'ils veulent transmettre quelque chose à leur public, qu'ils continuent à nous faire rire sans complexes.


P.S. : Si quelqu'un peut nous éclairer sur la part de dérision de cet ouvrage, nous réviserons certainement notre jugement mais en somme ce livre est mal fait bien que le sujet soit fort intéressant.

Publié dans Littérature

Commenter cet article